Le Tir à l’arc est un sport nature par excellence, aussi bien à la ville qu’à la campagne, en intérieur qu’en extérieur, en compétition ou en loisir, le Tir à l’arc est ouvert à tous. Peut importe le matériel, les sensations sont visées et autant quelles touchent le 1000.

Tir à l’arc, une progression linéaire

Qui n’a pas été bercé dans son enfance par les exploits de Robin des bois ? En version film pour les plus anciens et dessins animés pour les plus jeunes. Signe que le tir à l’arc fait partie de l’inconscient collectif. En effet derrière cette activité il y a toute une imagerie. Celle d’aider les pauvres, de lutter contre l’injustice etc. Mais à y regarder de plus prés le tir à l’arc reste malgré les apparences une discipline beaucoup plus complexe qu’elle n’en a l’air.

En effet, il faut faire preuve d’une adresse diabolique, savoir garder ses nerfs et répéter les efforts au haut niveau. Pour passer un cap encore faut-il qu’un champion d’exception tire sa discipline vers le haut. Comme son nom pourrait le laisser croire, Sébastien Flute n’est pas un musicien génial. C’est juste la figure emblématique du tir à l’arc en France.

Surtout depuis 1992 et sa médaille d’or récoltée aux Jeux Olympiques de Barcelone. Un champion charismatique, lucide et posé qui a l’art et la manière de promouvoir sa discipline

Ulysse un des premiers archers célèbres

Sans doute l’un des tournants majeurs de l’histoire de cette discipline alors en retrait médiatiquement parlant. Le grand public se prend au jeu et commence à s’y intéresser de plus prés. Surtout que n’importe quel morphotype peut essayer, les hommes comme les femmes.

Une reconnaissance tardive car le tir à l’arc est la pierre angulaire de certaines légendes mythiques. Comme celle d’Ulysse qui pour « récupérer » sa femme Pénélope devait bander son arc et réussir un tir d’une précision absolue à travers 12 haches. Il était le seul au milieu d’un nombre incalculable de prétendants à pouvoir le faire. Voilà comment le héros a pu retrouver sa dulcinée.

En clair, il n’a jamais manqué grand chose au tir à l’arc pour franchir des paliers. C’est fait depuis 1992. Aujourd’hui le tir à l’arc fait partie des activités proposées dans les parcs en pleine nature. Mieux encore le Kuydo, un art martial japonnais, utilise l’arc comme élément majeur.

Signe que même si la montée en puissance est lente, elle est réelle.

Avez vous essayer le Tir à l’arc? Si oui dans quel contexte ? Loisir, club, scolaire ??? Merci pour vos commentaires.

 

Crédit photo : jo2012.blog.lemonde.fr AFP PHOTO STEPHAN AGOSTINI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *