Le tennis mondial masculin est en train de changer, et la concurrence s’organise derrière le trio infernal. Le nouveau Champion Olympique de Tennis Andy Murray pourrait être le tennisman à suivre dans les mois et années à venir.

Andy Murray le quatrième « galactique » ?

Depuis plusieurs mois le monde du tennis est dominé de la tête et des épaules par le trio Federer, Djokovic, Nadal. Le Suisse a clairement l’ascendant sur le Serbe mais peine toujours face à l’Espagnol dont le lift est gênant.

A l’inverse « Djoko » domine souvent Nadal en défendant encore mieux que lui alors que Federer s’est adapté sans trop de soucis aux frappes à plat de Djokovic. Derrière eux, il y a des supers joueurs comme Andy Murray, Ferrer, Berdych ou Del Potro.

Désormais l’Ecossais Andy Murray peut rêver d’égaler les trois stars. En effet depuis son sacre aux Jeux Olympiques où il a corrigé Roger Federer (3-0), il n’est plus le même. Remporter la médaille d’or sur le sol anglais quelques semaines après une défaite cruelle à Wimbledon contre…Federer est lourde en symbole. 

Andy Murray est désormais libéré d’un poids énorme. Cela s’est vu à l’US Open où il a survolé les débats pour atteindre la finale et battre Djokovic en 5 sets.

Capable de briller sur chaque surface

Défenseur impressionnant, Andy Murray s’appuie sur un gros service. L’apport de l’ex numéro 1 mondial comme coach, Ivan Lendl lui a permis de franchir un cap mentalement. Désormais il va vers l’avant et varie son jeu.

Alors que Nadal est souvent blessé, que Federer ne va pas durer éternellement et que Djokovic est moins régulier que l’an passé, Andy Murray pourrait bien s’inviter durablement à la table des gourmands de Grand Chelem.

Le champion que les Britanniques attendent depuis des lustres. Tim Henman n’ayant jamais passé le cap pour titiller les plus grands. Andy Murray a emmagasiné de la frustration et s’en sert désormais pour avancer. Il a déjà brillé sur toutes les surfaces et même à Rolland Garros où sa défense lui permet d’user ses adversaires. A Wimbledon le titre lui est promis un jour ou l’autre. A l’US Open 2012, il a remporté son 1er Grand Chelem alors que l’Australie lui tend les bras. C’est dans la tête que tout se joue.

Et depuis l’été 2012 Andy Murray n’est plus le même. Federer, Djokovic et Nadal peuvent trembler. L’Ecossais arrive lancé.

Que pensez vous des dernières sorties d’Andy Murray pensez vous qu’il peut devenir numéro 1 et être régulier sur le toit du tennis mondial, chez Sport Actus on pense que oui.

Crédit photo : http://fr.wallpapersus.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *