Olivier Giroud connait un difficile début de saison avec son nouveau club Arsenal. Quel coup dur pour le meilleur buteur du championnat de France de la dernière saison. Le changement d’air n’a pas été bénéfique pour Olivier Giroud, espérons que cela ne dure pas trop pour ce merveilleux buteur.

Football : Giroud du paradis à l’enfer

C’est à croire qu’une malédiction s’est abattue sur Montpellier. L’équipe de René Girard galère en championnat de France de D1 avec déjà 3 défaites au compteur dont une dernière particulièrement inquiétante à Reims (3-1).

A l’évidence Olivier Giroud en pointe a été remplacé mais pas égalé au MHSC. L’attaquant international parti à Arsenal connaît lui-aussi une période sombre. Ses débuts chez les « Gunners » sont catastrophiques. Absent dans le jeu, il a raté quelques grosses occasions et coure après la confiance. Pire encore lors du dernier match en Premier League, Arsenal a gagné 6-1 contre Southampton sans Olivier Giroud.

Pas évident de rebondir après ça. La presse anglaise qui adore casser du « Français » commence à se déchaîner. La comparaison avec Chamakh (ex Girondins de Bordeaux) est facile. Le Marocain après un premier mois excellent a sombré progressivement pour disparaître complètement des radars. Il faut dire qu’être en concurrence avec Robin Van Persie l’an passé n’avait rien d’évident.

Quid d’Hugo Lloris

Aujourd’hui Chamakh n’a plus de sensation, de rythme et a même failli revenir en France… à Montpellier. En clair Olivier Giroud attend le déclic. L’heure tourne et sa place en équipe de France est en jeu. S’il ne joue pas en club il disparaitra de la liste de Didier Deschamps.

Le fait d’être titulaire en club étant une condition léonine pour porter le maillot bleu. A un degré moindre Hugo Lloris parti à Tottenham ou plutôt expédié à Tottenham par l’OL pour récupérer de l’argent doit aussi se poser des questions.

Il était remplaçant lors de son premier match à Reading (3-1). Brad Friedel le gardien américain de 41 ans et un monument en Angleterre difficile à déloger. Sur la durée l’évidence devrait sauter aux yeux de Villas Boas mais pour l’instant le doute est permis. Si pour de nombreux français, l’Angleterre sert à se relancer. Pour  Olivier Giroud et Lloris ce n’est pas encore le cas.

Hugo Lloris et Olivier Giroud vont-il passer leur prochain pallier, vont -il se sortir de situation pas vraiment comparable mais assez proche car elle risque de leur faire perdre un place de titulaire en équipe de France ?

Crédit photo : m.talksport.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *