Le début de championnat de France de L1 est un peu fou avec en tête du classement tout sauf des favoris annoncés à la trêve. Pendant que le PSG, Montpellier et Lille notamment essaient tant bien que mal de gagner en confiance et en efficacité, Marseille, Lyon et Lorient occupent les premiers rôles. Et en Bretagne, il y a une autre équipe à la peine c’est le Stade Rennais.

Stade Rennais il y a le feu !

Outsider déclaré comme chaque saison, le stade Rennais a complètement raté son entame de championnat. Le dernier revers concédé à domicile contre Lorient fait mal (2-1). Les hommes d’Antonetti comptaient sur ce derby pour se relancer. Ils ne sont tombés que de plus haut à cause de deux frappes magistrales d’Alain Traoré l’ex Auxerrois.

Il faut dire que le calendrier était compliqué pour Stade Rennais avec en préambule des grosses écuries au menu comme Lyon et Bordeaux lors des deux premières journées. Au final deux revers (1-0) qui ont plongé le groupe dans le doute. La réaction à l’arraché contre Bastia (3-2) n’a rien changé car derrière les coéquipiers de Feret perdent à Marseille (3-1) puis contre Lorient (2-1).

Il y a le feu au Stade Rennais car les ambitions sont autres. En défense le départ de Mangane n’a pas été compensé. Les états d’âme de M’Villa n’arrangent pas les choses alors que Mevlut Erding peine à retrouver son niveau sochalien.

Des carences mentales évidentes

Il manque cruellement un avant centre au Stade Rennais malgré les efforts de Montano car des éléments comme Pitroipa ou Feret sont des milieux offensifs de grand talent. Pitroipa n’ayant pas son pareil pour provoquer des cartons grâce à sa vitesse et des dribbles chaloupés. Alessandrini peine à trouver le rythme de la ligue 1 et on espère que l’arrivée de Jean II Makoun au Stade Rennais va dynamiser un milieu de terrain pourtant talentueux.

L’absence de leader se fait sentir car Antonetti ne peut pas tout faire du banc. La pression est donc maximale sur des Bretons souvent placés jamais gagnants les saisons précédentes. Le problème mental est récurrent du côté du Stade Rennais. L’inquiétude est grande. Antonetti est en danger car visiblement son message passe de moins en moins.

C’est la rançon de la gloire car le Stade Rennais était régulier derrière les gros bras du championnat les saisons précédentes. Il va être difficile de faire mieux lors de l’exercice 2012-2013 même si la route est encore longue.
Vos réactions et vos avis sont les bienvenus. Partagez vous notre point de vue sur ce début de championnat et sur la situation du Stade Rennais.

Crédit photo : Photo DAMIEN MEYER sport.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *