Comme chaque année, le match des étoiles à Bercy le 30 décembre prochain devrait valoir le déplacement. Les deux « cinq majeur » viennent d’être dévoilés. Présentation des artistes aujourd’hui dans la rubrique Basket de Sport Actus…

All Stars français

Antoine Diot : Son transfert au Paris Levallois a fait du bien à l’ex-Manceau. Il rayonne en ce début de saison avec même un carton (33 points) contre Strasbourg Meneur de grande taille, passeur naturel et désormais scoreur il rappelle Antoine Rigaudeau. C’est donc « Rigaudiot »

Edwin Jackson : Le shooteur pur de l’ASVEL a franchi un cap cette saison. Meilleur en défense, plus lucide dans ses choix, il est l’un des atouts majeurs de Pierre Vincent. Doit encore varier son jeu en pénétrant davantage pour devenir « injouable ». Ce match des All Stars est fait pour lui.

Amara Sy : Le poste 4 de l’ASVEL est un joueur dominant doté d’une envergure incroyable et de qualités athlétiques hors normes. Un MVP en puissance car gros « dunkeur ». Défenseur de choc (demandez à Blake Schilb !) il est sans doute l’un des plus complets de Pro A.

Ilian Evtimov : Poste 3 ou 4, le joueur de Chalon aime s’écarter et shooter derrière l’arc à 3 points. Un danger public lorsqu’il y a une défense suspecte et pourrait donc cartonner grave lors de ce All Star Game

Alexis Ajinca : Le pivot de Strasbourg est un monstre physique avec des bras tentaculaires. Contreur génial, dissuasif en défense, il a progressé en attaque. Lui aussi est un MVP potentiel de la Pro A et pourrait claquer quelques gros dunks à faire rêver Bercy.

All Stars étrangers

Dwight Buycks : Le meneur vif-argent de Gravelines est l’une des révélations de la Pro A. Shooteur fiable, bon passeur et à l’aise en pénétration, il ne fait que monter en puissance à l’image des Nordistes.

Bernard King : Un des habitués de la Pro A. Joueur élégant et spectaculaire, ce gaucher a cartonné partout dans l’Hexagone. Ce match est fait pour lui surtout s’il rentre ses premiers tirs. Il est déterminant dans le jeu du Havre.

Blake Schilb : Blake « the Blade » a tout raflé l’an passé. Il est moins brillant cette saison mais reste un des cracks de la Pro A. Ce poste 3 ou deuxième arrière sait tout faire avec une faculté impressionnante à jouer en post-up sur la ligne de fond. Le couteau suisse de Chalon.

Ricardo Greer : Le « buffle de Punta Cana » a retrouvé son meilleur niveau à Strasbourg. Joueur complet, le Dominicain est un habitué du All Stars Game. Puissant, intelligent et passeur inspiré il devrait régaler l’assemblée.

Sean May : Le pivot de Paris Levallois est un sacré client. Un gros physique assez massif mais des mains en or qui rappellent celles de JP Batista le Manceau. L’Américain est vite devenu l’une des terreurs de Pro A, une référence même.

Faites vos jeux ?

Crédits Photos : Presse Sports pour NIKE – http://www.basketeurope.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *