Longtemps considérée comme une simple activité pour retraités richissimes, le golf connaît aujourd’hui son apogée grâce à des champions comme Woods ou Mac Ilroy. Décryptage d’une phénomène de société.

Le Golf est dans l’air du temps

C’est bien connu un sport quel qu’il soit doit d’abord, pour passer dans une dimension supérieure, posséder des champions charismatiques. C’est le cas du Golf qui connaît actuellement son apogée. Les retransmissions télévisuelles se multiplient notamment lors des différents Masters sans oublier la Ryder Cup qui met en opposition les meilleurs européens contre leurs homologues américains.

Longtemps considéré comme une activité pour personnes âgées, le golf n’a cessé de monter en puissance au fil des ans. Le tournant arrive dans les années 70 lorsque des figures emblématiques comme Sévériano Ballesteros (Espagne), Bernhard Langer, (Allemagne) ou Greg Norman (Australie) investissent les « green ». Leurs duels sont épiques et permettent d’étendre le rayonnement du golf.

Ainsi cette activité devient aux yeux du grand public un véritable sport qui nécessite une technique sans faille et une concentration hors normes pour résister à une pression immense.

Un sport codifié à l’extrême

Car le golf est sans aucun doute le sport le plus codifié au monde. Chaque terme a une signification précise. Le « par » étant le nombre de coups attribués en préambule. Après il y a tous les coups en dessous du « par » appelé Condor (-4), Albatros (-3), Eagle (-2) ou Birdie (-1). Les coups au-dessus du « par » se nomment Bogey (+1), double Bogey (+2) et triple Bogey (+3).

Les origines du golf remonteraient à 1754 en Ecosse même s’il prend son essor lors de la deuxième partie du XIXe siècle avec l’arrivée du professionnalisme et des clubs privés en Ecosse et en Angleterre. En 1860, le premier Open britannique voit le jour. On connaît la suite…

Les années 2000 ont été marquées par la domination du charismatique Tiger Woods. Sans doute la star de son sport comme Michael Jordan au basket. Phénomène de précocité « le tigre » a écrasé la concurrence et même remporté les quatre tournois majeurs sur 2 ans. Ce qui le prive du terme de grand Chelem. Pourtant ses adversaires étaient de sérieux clients comme Phil Mickelson au Vijay Singh entre autres. Aujourd’hui Tiger Woods est toujours une référence même si Rory Mac Ilroy est l’actuel numéro 1.

L’Anglais a profité des déboires de Woods pour lui ravir la première place mondiale. Lui-aussi brille par sa jeunesse et pourrait bien battre tous les records du Tigre. Arrivera t-il à durer alors que la concurrence ne cesse d’augmenter ?

Avez vous déjà pratiqué le Golf ? Etes vous un joueur ou une joueuse expérimentée ? Parlez nous du Golf, votre passion ou sport préféré.

Crédit photo : http://www.golfattitude.com/

One thought on “Golf : l’âge d’or

  1. Ping : Polo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *