Télémark ? Vous pensez immédiatement à Télémaque, le fils d’Ulysse en version « mal prononcée » ou alors à une nouvelle chaîne du câble permettant de suivre en temps réel le cours de la monnaie allemande.
Et bien pas du tout. Aujourd’hui sur Sport-actus, on vous parle du Télémark, est une région de Norvège ou est née une discipline du même nom, un des ancêtres du ski.
En effet le Télémark est une technique de descente bien particulière. Dans cette discipline, le talon est « libre » ce qui donne une certaine amplitude par rapport au ski classique. Il en résulte une fluidité et une harmonie dans les gestes, surtout dans les virages qui portent eux aussi le qualificatif de Télémark le cas échéant.
Le fléchissement de la jambe intérieure étant la marque distinctive du virage Télémark. C’est l’une des plus anciennes disciplines de ski car elle a été inventée en 1868 par un certain Sondre Norheim, un menuisier du comté de Télémark. Ce dernier se révéla aux yeux du grand public lors d’une course dans le village de Morgedal.
Une prime à l’esthétisme qui aujourd’hui n’a plus aucun poids car seule la performance pure et la lutte contre le chronomètre comptent.

Un singulier raccourci d’une époque où il faut aller toujours plus vite au détriment de la manière. Néanmoins la pratique du « Télémark » est toujours d’actualité en loisir à condition de posséder le matériel adapté (chaussures, ski, fixation, bâton). D’ailleurs en extrapolant un peu, pourquoi ne pas imaginer un retour au premier plan du Télémark ?
Un peu comme au patinage artistique avec des évolutions au son d’une musique choisie en préambule et des notes artistiques et techniques. Il suffit parfois d’un rien pour populariser de nouveau une discipline quelle qu’elle soit.
Par exemple Edggar Grospiron a fait découvrir le ski acrobatique et plus particulièrement l’épreuve des bosses au grand public. C’était en 1992 lors des Jeux Olympiques de Barcelone.
Avec un peu d’audace et à condition de trouver un champion charismatique qui saura « vendre » sa discipline, le Télémark peut très bien revenir sur le devant de la scène.
Nul doute que les femmes seraient de magnifiques ambassadrices tant l’élégance et la grâce font partie de leur patrimoine génétique. Une idée à creuser car aller à contre courant de certaines modes, par essence fluctuantes, peut parfois rapporter gros.

Alors un peu d’audace que diable ! Le retour aux fondamentaux est souvent payant.
Nous vous invitons à découvrir le blog de Farah, qui traite de sa discipline favorite : le Télémark sur http://talonlibreespritlibre.com ou a découvrir des informations sur le site de la Fédération Française de ski : http://www.ffs.fr/site/disciplines/index.php?disc=telemark

Crédit photo : pcdesktopwallpaper.com

Category :

3 thoughts on “Télémark, faire du ski les talons libres

  1. Merci pour l’article Louis !

    La grande classe ! Tu as vraiment très bien cerné l’esprit !! Merci aussi pour le clin d’oeil à la gente féminine… je suis flattée… si si c’est vrai, ça fait plaisir de voir que tu y es sensible.
    Alors quand viens-tu t’essayer au retour aux sources ? Cet hiver ?

    Bonne continuation et à bientôt.

    1. admin dit :

      Merci, c’est un plaisir, par contre pour monter sur des skis c’est beaucoup plus compliqué pour moi. Plus facile de donner mon avis de loin …

      1. Hop hop hop, rien n’est impossible avec du plaisir, de la passion… et un ‘tit apéro 😉
        Je te lance le défi et même si tu me dis que tu n’as pas de jambes, je t’emmène quand même !
        Non sans rire il y a aussi des solutions pour faire du ski en fauteuil dans l’coin !!

        A + et bonne fin de journée derrière le PC 😉

        Merci pour ton site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *