Peu connu du grand public en France, le polo sur éléphant est une discipline spectaculaire mais qui peut se révéler effrayante pour bon nombre de personnes. Sport actus vous dévoile tous les secrets qui entourent ce sport assez iconoclaste.

 

Un peu d’histoire…

C’est au début du 20ème siècle que le polo sur éléphant a commencé à être pratiqué en Inde par des membres de l’aristocratie britannique. En 1982, il devient un vrai sport grâce à la première association mondiale du polo sur éléphant. Depuis, chaque année sont organisés des championnats du monde dans des pays asiatiques comme la Thaïlande (la coupe du roi), le Népal (le tournoi du tigre) ou encore le Sri Lanka (le tournoi du trophée Taprobane).

Au départ, on utilisait un ballon de football pour le pratiquer. Toutefois, un souci de masse apparaît : les pachidermes ont tendance à écraser le ballon. Ainsi, ce dernier est remplacé par une boule du polo classique. Les bâtons sont, eux, réalisés à partir de bambou et possèdent un maillet de polo standard. La longueur du bâton dépend de la taille de l’éléphant, variant de 6 à 9 mètres.

 

Les règles du jeu

Les règles du jeu sont semblables à celles pratiquées au polo sur cheval. Néanmoins, il y’a quelques différences. Il existe par exemple une pénalité lorsque l’éléphant se couche sur la ligne de but. Les joueurs sont également sécurisés dans des harnais grâce à une corde située entre leurs cuisses et attachée aux étriers. Le jeu s’arrête si le harnais d’un joueur se desserre trop. Histoire qu’il ne perde pas pied….

Rassurez-vous ! Depuis la création des championnats du monde du polo sur éléphants, très peu de joueurs sont tombés du dos de l’animal. Et puis, on s’entraîne pendant des années pour pouvoir participer à ce genre de compétitions. Les joueurs communiquent avec leur partenaire en appuyant sur le dos des oreilles des éléphants pour leurs indiquer la vitesse, la direction ou encore lorsqu’ils doivent s’arrêter. Autant dire, qu’il y’a une certaine proximité qui s’installe entre les deux protagonistes.

 

 

Que pensez-vous du polo sur éléphant comme sport olympique ? Histoire de retrouver une certaine noblesse entre l’attitude et le geste.

Certes, il n’y a pas d’éléphants à tous les coins de rue, mais seriez-vous tenté par ce sport ? Laissez vos avis en commentaire de cet article de Sport actus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *