Le sport de haut niveau est parfois cruel. Encensée il y a quelques mois après une tournée d’automne parfaite avec des victoires convaincantes contre l’Argentine et l’Australie, l’équipe de Saint André vit un calvaire dans le tournoi des 6 nations. Dernière échéance contre l’Ecosse au stade de France afin de décrocher une première victoire. Les Bleus ont évité dernièrement l’humiliation suprême d’une possible cuillère de bois en arrachant le nul en Irlande (13-13). Les coéquipiers de Pascal Papé ont sauvé les apparences sans rassurer leur monde. La première période a été d’une pauvreté absolue en termes de jeu alors que la fin de match a mis en exergue la supériorité physique des Français. L’essai de l’excellent Louis Picamoles est venu[…]