Le concept est simple car il s’agit de se jeter d’un parapet pour rebondir au moins cinq mètres plus bas sur un trampoline. L’idée est alors d’enchaîner les figures en se servant de la vitesse née du saut. Cette discipline vient du Canada et recueille de nombreux suffrages de nos jours. Le trampoline est un accessoire qui favorise le côté spectaculaire. On peut penser que des films comme Yamakasi ont entraîné une certaine ouverture d’esprit sur le fait de se mouvoir en plein air à partir d’un petit mur d’où la naissance du trampo mur.

Inspiré des numéros du Cirque du Soleil

En clair, le Trampo-Mur est aujourd’hui en phase avec une époque où il faut se démarquer à tous les niveaux. Le sport n’échappe pas à cette règle. À l’origine le Trampo Mur découle directement des numéros du Cirque du Soleil qui associent une certaine grâce et un côté spectaculaire. L’avantage vient du fait que n’importe qui peut y prendre part. Les hommes comme les femmes, les grands comme les petits. Il faut simplement maîtriser son équilibre et savoir gérer le trampoline. Rebondir au centre pour conserver le rythme initial et donc multiplier les rotations ou vrilles. L’inspiration est aussi un élément essentiel à haut niveau car il faut impressionner les spectateurs. Innover dans son évolution en l’air est aussi l’une des difficultés majeures du Trampo Mur.

Faire partie des X Games

C’est aussi ce qui fait son charme. Sa popularité est telle que le Trampo Mur lorgne désormais du côté des X Games. En faire partie sera synonyme d’un certain aboutissement. C’est tout à fait possible même si la concurrence est rude. En effet, le Trampo Mur véhicule beaucoup de valeurs comme la simplicité et le dépassement de soi. Au départ sur le mur, chacun est face à son destin. On ne peut s’en prendre qu’à soi-même en cas d’échec.

Chaque erreur peut être fatale car par définition le trampoline s’adapte à ce qu’on lui propose. Il renvoie droit ce qui arrive droit et de travers ce qui arrive de travers. Êtes-vous attiré par le Trampo Mur ? Votre avis nous intéresse.

Crédit photo: dc.about.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *