Jouer au badminton n’importe où et n’importe quand, c’est l’idée qui a conduit le Bérlinois Bill Brandes à mettre au point un nouveau sport appelé aujourd’hui Speedminton, ce dernier ne cesse d’évoluer et profite de l’appui et du soutien et de l’une des plus charmantes et talentueuses joueuses de tennis Maria Sharapova.

Histoire et règles de jeu

Ne supportant plus l’enfermement dans une salle, l’allemand Bill Brandes a décidé de faire du Badminton un sport d’extérieur, mais pas facile lorsque le vent est au rendez-vous, il décide donc d’apporter des modifications à l’équipement utilisé, en concevant une nouvelle raquette et en développant un volant plus rapide et plus aérodynamique , il voit enfin son rêve réalisé avec la naissance du shuttleball après plus de 7 ans d’effort, et qui fut renommé speedminton en 2001. Le sport compte aujourd’hui plus de 80 000 pratiquants à travers le monde et trouve une certaine crédibilité grâce au soutien de la charmante joueuse de tennis russe Maria Sharapova, elle aussi adepte de ce sport.

En plus de l’avantage d’être joué à l’intérieur comme à l’extérieur, le speedminton se joue n’ importe où et n’importe quand, dans un parc, à la plage, sur un toit, etc. il suffit juste d’avoir son équipement et le match peut commencer, n’empêche que si on décide de faire un vrai match, il faudra délimiter le terrain et respecter quelques règles. Le terrain doit être composé de 2 carrés de 5m 50 séparés de 12.80 mètres, le match se joue en 3 sets gagnants de 16 points, chaque joueur a droit à 3 engagements consécutifs et comme au badminton le point est gagné lorsque le speeder tombe à terre du coté de votre adversaire. Aout 2011 a vu l’organisation du premier championnat du monde sous l’appellation « ISBO AZIMUT HOTELS SPEEDMINTON ® WORLD CHAMPIONSHIPS » avec la participation de 380 joueurs représentants 29 pays différents.

Le Blackminton : jouant dans le noir

Autre caractéristique de ce sport qui ne cesse de surprendre, est la possibilité d’y jouer même dans un environnement nocturne, ça peut paraître impossible ou absurde quand on y pense pour la première fois, mais grâce à l’ingéniosité et au savoir-faire de BILL brandes, les têtes de speeders et les raquettes sont désormais dotées de petits sticks phosphorescents, Les joueurs se mettent de la peinture sur le visage et les bras et le terrain devient en forme pyramide illuminé, tout cela permet une meilleure visibilité et offre un spectacle magique, c’est ce qu’on appelle le blackminton.

En France, ce sport dispose d’une fédération, compte environ 10000 joueurs répartis sur plusieurs clubs, et a vu en 2008 l’organisation du premier French Speedminton Open. Lequel préférez-vous, le Badminton ou le Speedminton ?

Crédit photos: speedminton.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *