Sport avec un chien : comment débuter en douceur ?
mode-actus


Quelles précautions prendre pour faire du sport en extérieur avec son chien ?

Un chien en plein entraînementLes sports canins sont à la mode. Canicross et canivtt en tête, ces disciplines forment dorénavant de véritables fédérations qui savent promouvoir leur activité. Si leur communication vous a touché et que vous songez à pratiquer ces sports, voici une série de conseils que vous devrez appliquer.

Pas de sport sans matériel adapté

Un basketteur ne se ramène pas sur le parquet en tongs. Pour votre chien, c’est la même chose : vous devez absolument lui acheter le matériel nécessaire pour la pratique du sport.

Prenons l’exemple du canicross, une discipline consistant à courir avec son chien. L’animal doit avoir un harnais conçu pour ce sport afin que son cou ne subisse pas les arrêts et les accélérations, tandis qu’il est relié par une laisse à une ceinture présente autour de la taille du maître. Ces trois accessoires vous reviennent à moins de 50€ et assurent la sécurité de tous.

Avoir des certitudes sur la santé du chien

Quand votre enfant s’inscrit dans un club de sport, il est nécessaire qu’il fasse une visite médicale afin d’avoir un certificat attestant de sa bonne santé. Personne ne vous demande une telle vérification pour courir dehors avec votre chien, même pour une compétition de canicross.

Cependant, le bon réflexe est d’aller voir votre vétérinaire pour qu’il vérifie que tout va bien au niveau du cœur de votre chien. C’est même une obligation morale de le faire pour des races connues pour avoir des problèmes cardiaques.

Évidemment, si vous soupçonnez votre chien de souffrir après vos entraînements, prenez un rendez-vous médical.

Progresser en douceur

Si vous commencez ou reprenez le sport en même temps que votre chien, il aura généralement une meilleure condition physique que vous. Pour autant, faites attention qu’il ne donne pas tout au début en tirant fortement sur la laisse pour finir exténué après.

Mais, si vous faites du canivtt ou que vous êtes un marathonien aguerri, il est important que vous acceptiez de ne pas aller aux bouts de vos efforts si votre chien présente des signes de grande fatigue. Un chien n’est pas une machine de guerre, encore plus si cela fait des années qu’il a un style de vie sédentaire.

Laissez-le progresser en douceur au rythme des entraînements. Essayez de faire des pauses et ne sortez que quand les conditions sont réunies.

S’entraîner quand les conditions sont favorables

Les chiens souffrent de la météo, tout comme les humains. Pour cette raison, ne le faites pas courir sous 40° à l’ombre. Il risquerait de rapidement se déshydrater. S’il n’a pas de soucis de santé en courant sous la pluie, le chien n’aime généralement pas avoir le poil mouillé et il vaut mieux éviter les jours très humides.

Des conditions favorables comprennent aussi des lieux adéquats pour la pratique du sport. Pour le bien des poumons de votre chien, ne le faites pas courir à côté de grands boulevards où de nombreuses voitures passent. Essayez d’être dans un espace naturel et sur un sol plat, ou tout du moins, pas dangereux pour ses petits coussinets.


Laisser un commentaire

*

captcha *