Dans la série des sports à découvrir, et à l’approche de la saison des sport d’hiver, nous vous présentons aujourd’hui un sport qui rime avec les valeurs de l’Olympisme : le curling.

Le curling, un sport plein de valeurs

Qui n’a pas, un jour, été complètement interloqué devant la retransmission d’une épreuve de curling? Sans doute l’un des sports les plus atypiques qui soit. Visuellement l’émerveillement est garanti car il est bien difficile de s’y retrouver au premier coup d’œil.

La curiosité laisse place progressivement à l’intérêt car malgré les apparences, le curling est une activité pleine de valeurs. Le curling est un sport de précision pratiqué sur la glace avec des pierres en granite poli, taillées selon un gabarit international.

Le but est de placer les pierres le plus près possible d’une cible dessinée sur la glace, appelée « la maison ». L’attrait vient du fait qu’il y a « des balayeurs » qui après le lancer se chargent d’accompagner la pierre pour qu’elle arrive le plus prés possible de la cible en « nettoyant » la glace pour faciliter sa trajectoire. Une sorte de bowling sur glace avec « escorte » en quelque sorte.

Le Curling, un sport olympique

Le curling est un sport officiel des Jeux olympiques d’hiver depuis l’édition de 1998 même si certains considèrent que le curling était déjà une compétition officielle lors des Jeux olympiques d’hiver de 1924 où un tournoi avait eu lieu. Preuve supplémentaire d’un intérêt grandissant et d’une certaine difficulté à le pratiquer.

Le curling n’est pas uniquement un sport, mais une activité pour laquelle il faut montrer une certaine attitude morale. Le curling est un jeu fait de traditions. Suivre une pierre jouée avec adresse est un plaisir pour les yeux, ce qui est encore plus beau, c’est de sauvegarder les traditions séculaires dans lesquelles on trouve le véritable esprit du curling.

On joue au curling pour gagner mais jamais pour humilier l’adversaire. Un vrai curler respecte son opposant et n’enfreint jamais une règle de jeu. Si, malgré tout, il le fait involontairement et s’en rend compte, il est le premier à s’en excuser. A l’heure où l’intérêt financier prend trop souvent le pas sur l’honneur, le curling réconcilie le sport avec les amateurs du genre. Sa dimension olympique est donc méritée.

Connaissez vous cette activité ? Suivez vous les compétitions de curling en dehors des jeux olympiques ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *