Le horse ball est un sport équestre. Il tient ses origines de cultures et jeux différents. Sport plutôt peu connu, il a été créé sur la base d’autres pratiques au début du 20è siècle en France. Retour sur ce sport d’initiés.

Aux origines du horse ball

C’est en 1930 que le Capitaine Clavé introduit ce sport en France. Dérivé du pato argentin et du bouzkachi afghan, il change les règles du jeu qui justifie selon lui la création d’un nouveau nom. A l’époque, il n’était pas considéré comme un sport, mais plutôt comme un jeu français très sportif. La seconde guerre mondiale débute peu de temps après et le horse-ball ne sera remis au goût du jour que quelques décennies plus tard.

Il faudra attendre 1970 pour que la Fédération française d’équitation présidée par Christian Legrez réintroduise le soft ball pour innover dans les pratiques d’enseignements équestres. Nous devons son ascension au statut de sport à Pascal Marry et Jean-Claude Gast qui se battront sans relâche pour qu’il soit reconnu avec l’organisation du premier match en France à l’occasion du Salon du Cheval de 1977. Puis c’est en 1989 que la reconnaissance s’opère. Il s’agit de la première compétition internationale de horse ball!

Les usages du horse ball

Les règles du horse ball sont assez simples. Deux équipes de cavaliers et leurs montures s’affrontent. La balle est équipée de 6 sangles en cuir afin de bien la prendre en main. Le but est de marquer dans le camp adverse. Un maximum de trois passes est autorisé sur toute la longueur du terrain. Ce dernier dit “rug” mesure soixante à soixante-dix mètre de longueur sur vingt à trente mètre de largeur. La selle est équipée d’une sangle de “ramassage” qui permet au joueur de se pencher pour récupérer la balle.

Le cavalier ayant les mains prises, une grande liberté est laissée au cheval. Lors de son dressage, des automatismes lui sont inculqués afin qu’il puisse évoluer en quasi liberté.

Ce sport très visuel et prenant se pratique dans toute la France. Des compétitions sont organisées. Au niveau européen et international, les français sont souvent les grands vainqueurs de ces tournois, et sont du reste souvent invaincus pendant de nombreuses années… Annuellement, les Jeux Équestres Mondiaux sont l’occasion pour les amoureux d’équitation d’assister à un spectacle équestre exceptionnel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *