Vous avez bien évidement entendu parler du hockey sur glace, du hockey sur gazon et même du hockey sur patins ! Cependant, le nom « hockey subaquatique » vous dit il quelque chose ? Non ?  Mieux vaut donc pour vous de continuer la lecture de cet article pour découvrir ce sport qui se pratique en apnée au fond d’une piscine.

Un sport aquatique de qualité militaire

Le Hockey subaquatique, fut inventé par la marine royale britannique (the British Royal Navy) en 1950. Ce sport servait un objectif bien précis et très pratique pour les militaires britanniques « garder les plongeurs de la marine en forme et améliorer leur capacité à se déplacer et à travailler efficacement sous l’eau ».

Mais le mérite de développer et de diffuser ce sport à l’échelle mondiale  revient aux Australiens qui ont rendu le Hockey subaquatique encore plus rapide, amusant et le plus important plus dynamique. Aujourd’hui, cette discipline est pratiquée dans plus de vingt pays à travers le monde.

À propos du hockey subaquatique

Côté organisation, le hockey subaquatique est joué dans une piscine de 15 m x 25 m, entre 2 à 4 mètres de profondeur. Le match se joue en deux moitiés séparées par trois minutes de pause (ou mi-temps). Chaque équipe à le droit à 60 secondes d’arrêt (timeout) par moitié, et le chronomètre s’arrête pour toutes les infractions commises au cours des deux dernières minutes de la rencontre. Chaque équipe est constituée de 12 personnes, qui visent à faire entrer le palet dans le but adverse à l’aide d’une crosse spécifique tout en progressant en apnée.

Ce sport est recommandé à toutes les personnes quel que soit leur âge ou leur sexe, vu qu’il ne cause pas de blessures et qu’il ne privilégie pas le contact physique (contrairement à son congénère sur glace jugé comme étant un sport agressif). La pratique de ce sport varie d’un club à l’autre et elle très exigeante notamment, en terme de matériel.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *