Le football reste le sport le plus populaire de la planète. Voilà pourquoi il est possible de le mixer avec d’autres activités. C’est le cas du Greenfoot lorsque le football croise le golf. Le principe est simple car il s’agit pour le joueur concerné de réussir un parcours global avec un ballon de foot en un minimum de coups. À la fin, il faut déposer le ballon dans un trou.

Un message positif

Le nom du Green club est bien choisi car cette activité est chargée en symboles. Il n’y a pas de contact physique, seule la précision et donc la technique prime. La concentration et la maîtrise du geste sont aussi des paramètres prépondérants. En filigrane, il y a aussi le respect du terrain en herbe. D’où son nom de Greenfoot car le message est positif. Comme au mini golf, la convivialité est maximale, il n’y a pas d’esprit de compétition ou alors en atténué. Le but est de respirer au grand air en s’amusant en famille ou entre amis.

Les fans de foot pourront en profiter pour travailler les fondamentaux comme la technique, le dosage de la force et la précision. Mieux encore dans un match de football classique, il est facile de rejeter la faute sur le coéquipier ou l’arbitre. Au Greenfoot, l’individu est seul face à lui-même avec ses éventuelles insuffisances. Il peut donc y avoir une vraie prise de conscience.

Des progrès techniques

Comme au mini golf, les embûches sont diverses et variées. Il faut savoir jouer avec les rebonds ou alors au contraire frapper tout droit. Être à l’aise dans « le jeu long » ou le « jeu court ». Sans même s’en rendre compte le joueur progresse techniquement. Comme chaque geste compte, l’application est maximale. La bonne humeur est contagieuse car évidemment il y a aussi quelques ratés qui entraînent un « chambrage » facile.

Cela fait aussi parti du jeu car le Greenfoot est là pour rapprocher les amateurs de foot. Mission accomplie car cette activité d’origine française commence à faire parler d’elle en bien. Les filles peuvent s’en servir pour découvrir le foot tout comme certaines personnes atteintes d’un handicap. En clair, le Greenfoot est ouvert à tous. Et vous, avez-vous envie d’y prendre part ?

Crédit photo: lepays.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *