Tout droit venu de Norvège, le combiné à ski est une discipline comprenant deux sports différents :

  • le saut à ski et
  • le ski de fond.

Retour sur cette discipline olympique.

Génèse de la discipline

Comptabilisant cinq siècles d’histoire, le combiné nordique prend ses racines en Europe du Nord. Les sources le situent à différents moments de l’histoire.

  • Certains l’établissent en 1843 à Tromsø dans le nord de la Norvège pour la première compétition sportive civile.
  • D’autres en 1879, à l’occasion du Husebyrennet, première version de la compétition de ski nordique comprenant des épreuves de saut à ski, ski de fond et combiné nordique.

Discipline Olympique, ce sport à évolué et s’est modernisé  au fil de l’histoire. Il a été présenté lors de la première cérémonie des sports d’hiver à Chamonix en 1924 parmi quatre épreuves : le 15Km, le 50Km, le saut et le combiné nordique. Cette discipline a depuis lors, toujours une présence dans les compétitions internationales.

L’évolution de la compétition dans cette discipline

En 1978, les règles changent. La méthode Gundersen est mise en pratique : la course de fond devient une course poursuite et celui qui est en tête devient le vainqueur virtuel. Plus prenant, l’engouement pour la discipline s’empare des présentateurs et du public. La compétition en équipe est créée en 1982. En 1984 la fédération internationale de ski crée la coupe du monde suivie en 1990 de la coupe d’Europe. Durant de nombreuses années, les Norvégiens accumulent les victoires dans cette discipline et c’est en 1960 que Georg Thomas, skieur allemand, remporte la médaille d’or aux Jeux Olympique de Squaw Valley. Vainqueur incontesté depuis la création de la discipline, il s’agit de la première défaite norvégienne. D’autres nations démontrent depuis lors leur talent dans cette compétition.

Depuis les années 80 cette épreuve ne cesse d’évoluer. Le sprint a récemment été ajouté ainsi que la course à pénalité. Tout ceci d’apporte suspense et tension à la compétition. Les finnois et les norvégiens restent à chaque compétition les grands favoris. Détail étonnant, les compétiteurs de cette épreuve demeurent depuis toutes ces années, exclusivement des hommes.

 

Crédit photo: Le Figaro

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *