Dans une publication parue le 6 août dernier, ladepeche.fr a tenté d’expliquer comment le terme ‘‘accrobranche’’ a été détourné de son véritable sens. En effet, il y aurait une nuance à faire entre l’accrobranche et les PAH. On vous en dit plus !

Accrobranche, une notion détournée ? Explication !

En effet, la définition collective de l’accrobranche renvoie à un ensemble d’activités que l’on pratique dans les arbres. Or, cette conception du terme accrobranche serait erronée, à en croire la publication de ladepeche.fr. Pour éclairer notre lanterne à sur le sujet, le journal en ligne nous ramène aux origines du terme. Ainsi, « l’accrobranche [serait] une marque déposée en 1995 à l’INPI par l’association «Les Accrobranchés», créée par des Ardéchois passionnés par le milieu arboricole », rapporte-il. Toutefois, l’activité est aujourd’hui proposée sous d’autres appellations, par un certain nombre d’associations :

  • Escalad’arbre
  • Arbo-Escalade
  • ArbrenArbre

Mais qu’importe le terme utilisé, l’accrobranche est inassimilable aux parcours acrobatiques en hauteur. Sa pratique consiste en des escalades dans les arbres, accompagné d’un moniteur à l’aide de dispositifs temporaires, immédiatement démontés après le passage des grimpeurs.

A l’inverse, les Parcours Acrobatiques en Hauteur (PAH) renvoient à des infrastructures durables emménagées dans des parcs dédiés, permettant de se déplacer en hauteur, d’un point à un autre, sur des arbres, rochers, poteaux…

PAH ou Accrobranche ; des sensations fortes garanties !

Si pendant les vacances votre objectif est de profiter à fond du beau temps tout en pratiquant des activités sportives de plein air, l’une des deux options, plutôt proche loin l’une de l’autre, fera l’affaire. Au parc d’accrobranche Montpellier, par exemple, des activités pour enfants à partir de 3 ans mais aussi pour adultes permettent à tous de s’amuser et d’expérimenter de belles sensations fortes, encadrés par des moniteurs diplômés d’Etat.

Marche, saut, tyroliennes, lianes de Tarzan, traversée de rondins… chacun y trouve son plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *