L’US Open vient de mettre en évidence une joueuse de Tennis Française que nous connaissons tous, il s’agit de Marion Bartoli. Focus aujourd’hui sur Sport Actus sur cette joueuse et sur ses performances du moment.

Tennis : Marion Bartoli l’espoir français !

Le tennis féminin français est loin d’être à la fête actuellement. Depuis la retraite de Mary Pierce et celle d’Amélie Mauresmo, l’équipe de France de Fed Cup se cherche un guide. Marion Bartoli peut revendiquer ce titre. En effet l‘intéressée reste sur un brillant US Open où elle a atteint le stade des quarts de finales. Eliminée au bout du suspense par la Russe Maria Sharapova, Marion Bartoli a manqué de réussite.

En effet alors qu’elle menait 4-0 en survolant la partie, la pluie a obligé l’arbitre à arrêter la rencontre. Le lendemain Sharapova était dans de meilleure dispositions et la lutte a été âpre.

La Française a conservé son avantage dans le 1er set remporté 6/3 avant de baisser pavillon dans les suivants (6/3, 6/4). Tout s’est joué sur des détails lors d’un 3ème set de toute beauté. Les deux Joueuses s’envoyant des missiles à tour de rôle. Pas de place pour les amorties ou les lobs. Uniquement des coups d’une rare violence dés le retour de service.

A 4-3 Marion Bartoli croit avoir fait le plus dur mais Sharapova n’est pas n°3 mondiale pour rien. La Russe sert le plomb et enchaîne derrière. Marion Bartoli résiste mais craque à l’usure. Le break est fait, le match plié.

Le déclic en Fed Cup

Des regrets bien sûr mais surtout la satisfaction d’avoir tenu tête face à une joueuse du top 3. Qui sait ? Si la pluie n’avait pas interrompu le match initial, Marion Bartoli aurait peut être rallié les ½ finales ? L’essentiel est ailleurs. Avec son jeu atypique car elle frappe à deux mains le coup droit comme le revers, Marion Bartoli peut briller sur chaque surface. Reste à trouver de la stabilité.

Intégrer enfin et vraiment l’équipe de Fed Cup peut être un déclic. Trop souvent en marge des autres, Marion Bartoli a un rôle de leader à tenir et pourrait en tirer les bénéfices en termes de confiance par la suite.
Mary Piece et Amélie Mauresmo avaient su le faire pour franchir un cap. Comme le nouveau capitaine de l’équipe de Fed Cup se nomme justement Amélie Mauresmo, l’exemple à suivre est tout trouvé. Trouver les mots tel est le premier défi d’Amélie. Avec ou sans Bartoli, les ambitions ne sont plus les mêmes. Le renouveau du tennis féminin passe par là.

Le Tennis féminin français repose t-il d’après vous sur Marion Bartoli, voyez vous dans la nouvelle génération une joueuse qui peut assurer la relève? Réagissez en commentaire…

Crédit photo : http://www.sport24.com/