Le Skeleton est un sport d’hiver classé dans la discipline de la luge. Il s’agit de descendre un tunnel de glace sur une luge spéciale Skeleton couché sur le ventre. Un sport spectaculaire et qui demande une grande maitrise de ses émotions et des trajectoires. Découvrez le Skeleton aujourd’hui sur Sport Actus.

Le skeleton : un sport atypique

Le skeleton : un nom « atypique » pour un sport qui l’est tout autant. En effet cette discipline lorgne sur le bobsleigh, la luge de course et l’airball. Le Skeleton est un  sport individuel qui se pratique dans un couloir de glace étroit en descente sur une planche « stylisée ». L’aspect spectaculaire vient du fait que le skeletoneur se place sur son engin à plat ventre la tête en avant. Il en résulte un maximum de sensations fortes. Le but du Skeleton est de parcourir la piste le plus rapidement possible.

Dans cette optique, au Skeleton le départ est primordial et conditionne souvent le reste de la course. Il s’effectue sur 50 mètres et la difficulté pour le skeletoneur est d’allier accélération et puissance. Il pousse d’abord son engin debout avant de s’allonger dessus au moment propice. Le but étant de conserver la vitesse et d’éviter les trajectoires parasites. Voilà pourquoi la mise en action est déterminante au Skeleton. En cas d’échec, il est très compliqué de récupérer la vitesse ou la trajectoire parfaite.

Un cocktail de puissance et d’agilité

Au Skeleton tout se joue sur des détails surtout à haut niveau. Car malgré les apparences, le skeleton est une discipline populaire qui a vu le jour à la fin du XIXe siècle. Pour preuve le fait que cette activité est labellisée « sport olympique » en 1924 et 1948 puis totalement adopté en…2002.

L’actualité du skeleton est toujours assez dense car il y a aussi les championnats du monde et la coupe du monde. Ainsi il faut sans cesse se remettre en cause et gérer une concurrence de plus en plus accrue. Il faut faire preuve d’agilité et de technique pour être un bon skeletoneur. Posséder un cocktail de puissance et de souplesse est aussi nécessaire pour diriger au mieux l’engin. Il ne faut pas être trop « lourd » afin de pouvoir conserver la vitesse le plus longtemps possible. La descente en Skeleton s’effectue sur une piste de 1200 mètres de long en général avec une dénivellation de 12 % environ. Les vitesses peuvent atteindre entre 120 et 140 km/h en fonction de la piste. Preuve supplémentaire que le skeleton est réservé à une élite.

Qui pratique le Skeleton parmi les lecteurs de Sport Actus ? Donnez nous vos impressions et votre avis sur cette discipline. Quelles station permettent de faire du Skeleton en France ? Merci pour vos conseils, et vos avis sur cette discipline.

Crédit photo : http://www.cg94.fr/sport/17876-un-val-de-marnais-a-vancouver.html : photo de Grégory Saint-Genies

Category :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *