Les sports de glisse sont généralement attribués à trois types de pratiques : Sur l’eau, comme le surf, le kitesurf, le ski-nautique, sur neige/glace, snowboard, ski, patinage, ou en ville, skateboard, roller, patins etc. Une nouvelle zone de glisse est cependant possible depuis quelques années : le sable. Réservé aux seuls connaisseurs, cette pratique peut laisser les plus méfiants dubitatifs, mais les sensations prodiguées par cette pratique pourraient bien ouvrir de nouveaux horizons aux amateurs de sensations fortes.

3, 2, 1, Glissez !

Le Sandboarding, tel est le nom de cette pratique peu conventionnelle. Très proche de son cousin le Snowboard, le Sandboarding est un sport de glisse qui commence à faire parler de lui partout à travers le monde. Du Japon aux Etats-Unis d’Amérique, en passant par le Brésil et l’Australie, nombreux sont ceux qui s’adonnent à ce sport. On ne compte pas moins de 40 000 sandboardeurs, dont la moitié provenant des USA.
La pratique en elle-même est relativement similaire à celle du snowboard, du skate et même du bodyboard. En effet, confectionner son équipement à partir de la  récupération de l’équipement des pratiques plus courantes est chose commune, les firmes fabriquant les sandboards ne faisant pas encore légion à ce jour. Ainsi, en plus d’apporter un peu de contraste aux sensations de glisse habituelles, donner une seconde vie à sa planche peut parfois s’avérer intéressant, ne serait-ce que sentimentalement parlant.

Du sable, une planche… quoi d’autre ?

Ca y’est, vous voilà en haut d’une belle dune, vous avez chaussé votre sandboard, il ne vous reste plus qu’à vous lancer. Pensez bien à porter une paire de lunettes pour vous protéger des grains de sable qui semblent tant apprécier de venir se blottir sous vos paupières sensibles. Un peu de crème solaire sur le nez, vous voilà paré pour des descentes hors du commun.
Notons également que cette pratique est parfois plus difficile à maitriser que celle des pentes glacées, la prise de vitesse n’étant pas toujours possible, et les virages occasionnellement hasardeux à réaliser. Mais ne vous découragez pas, les sensations fortes n’attendent qu’un peu d’entrainement pour se révéler pleinement.
Pour ceux qui ne prévoient pas un séjour dans le désert du Sahara, vous pouvez vous initier à cette pratique sur les dunes de sable de Capbreton dans les Landes (40).
Dernière chose, sachez que les plus expérimentés du Sandboarding vont jusqu’à dévaler les pentes de certains volcans… De quoi faire monter la température !

Crédit photo : va tourism namibia

Category :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *