Depuis fin février, l’Américaine Serena Wiliams est redevenue numéro 1 mondial de tennis. Du haut de ses 31 ans et 4 mois, la cadette des sœurs Williams est la plus âgée de l’histoire à occuper la pôle position. Elle succède ainsi à sa compatriote la mythique Chris Evert Loyd.

Une grave blessure mais un grand exploit

Un bel exploit et une magnifique récompense pour une joueuse qui a connu de nombreux pépins physiques ces dernières années. Une grave blessure au pied en 2010 et surtout une embolie pulmonaire peu après. La carrière de Serena Williams était alors en péril mais l’Américaine a pu compter sur son clan pour remonter la pente. Ainsi malgré sa défaite en finale du tournoi de Doha au Qatar contre Victoria Azarenka, l’Américaine passe devant son adversaire au classement WTA. Une victoire supplémentaire pour une joueuse qui a pourtant tout gagné. Quinze tournois du Grand Chelem sur toutes les surfaces (5 open d’Australie, 1 Rolland Garros, 5 Wimbledon et un US Open) ainsi qu’une médaille d’or aux JO de Londres.

Année 2012 de rêve

Serena et sa sœur Venus ont été formées très jeune pour devenir numéro 1 mondial. Voilà pourquoi elles possèdent toutes les deux un mental en acier. Les deux joueuses ont d’ailleurs occupé cette place, signe d’une domination sans parage ou presque. Leur style est similaire avec une puissance phénoménale en fond de court associée à un service de feu. Alors que d’autres joueuses auraient été submergées par cette rivalité, les sœurs Williams ont toujours su garder le cap.

La solidarité n’est pas illusoire ce qui explique aussi cette faculté à surmonter les coups durs. L’histoire est vraiment belle car Serena Williams a toujours donné une image positive de son sport en gardant beaucoup de fraîcheur et de recul. Avec les « Williams » c’est la notion de famille qui est mise en avant.

En cette journée de la femme, il convenait donc de saluer le retour au premier plan de Serena Williams qui a réalisé une année 2012 de rêve avec un quadruplé unique (Wimbledon, JO, US Open et Masters en simple). Comme quoi la trentenaire a encore de beaux jours devant elle. Chapeau Serena ! Et respect surtout.

Crédit photo: http://www.celebritynetworth.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *