mode-actus


Faire du triathlon pour améliorer ses performances en marathon

Entraînement pour un triatlhonSi la marche à pieds, la marche nordique ou encore la randonnée sont souvent recommandées pour bien préparer ses muscles et son mental avant un concours de marathon, le triathlon est moins évoqué. Pourtant, il s’agit d’un sport d’endurance très efficace pour améliorer au maximum vos performances pour votre prochain marathon. Chaque discipline vous apporte ses propres bienfaits et la diversité des exercices vous rend plus endurant sans devoir mettre la partie inférieure du corps à rude épreuve durant tout l’entraînement.

Nager pour mieux courir

C’est connu, la natation, qui est la première discipline du triathlon, est un sport complet. Elle favorise le retour du sang vers le cœur avec la position horizontale, la pression et la fraîcheur de l’eau. Nager permet une bonne dilatation des cavités cardiaques et stimule l’irrigation du sang. Le cœur gagne alors en élasticité et c’est important pour éviter le fameux mur du marathon. La natation est donc à privilégier pour avoir un meilleur retour veineux et pour mobiliser les muscles sans freinage. Elle vous rend plus performant sans agresser les muscles.

Presque tous les types de nages sont permis. La brasse sollicite grandement le genou et les quadriceps. Mais le reste du corps est également mobilisé. 30 minutes de brasse en aisance respiratoire est un bon début et c’est nettement mieux que le footing. La natation fait un excellent travail de gainage, le tronc devient plus stable et apte à transmettre les forces. C’est idéal pour réduire les risques de blessures et équilibrer la musculature. Inutile de faire de la natation comme vous pouvez le voir dans les différents championnats de triathlon 2018, par exemple, 1 500 mètres de natation, suivis de 40 km de vélo et 5 km de course à pieds sont suffisants.

Le cyclisme pour être meilleur en course à pied

Deuxième discipline du triathlon, le vélo est également bénéfique pour les coureurs. Alors, vous avez décidé de faire une inscription marathon dans les mois qui arrivent ? Enchaînez la natation avec du cyclisme. Le fait de pédaler fait travailler les membres inférieurs et les prépare déjà à la course. C’est aussi du cardio-training intéressant. Vous développerez votre endurance au fil des kilomètres parcourus à bord de votre petite reine et vous aurez plus de chances de pouvoir résister à toutes les contraintes du marathon. De plus, le vélo vous met en contact direct avec la nature et c’est nécessaire pour décompresser et éviter le stress avant la compétition.

La course à pied pour préparer un marathon

Après ces deux exercices plutôt intenses, terminez avec la dernière discipline du triathlon qu’est la course à pied. Il faut tout enchaîner en une séance. Courrez au moins 5 km. Parmi les trois, il s’agit de l’activité la plus proche du marathon alors mettez-y tous vos efforts. Les mouvements requis par la natation et le vélo vous permettront d’avoir les muscles bien échauffés, évitant ainsi les blessures. Pour pratiquer du triathlon, même dans le cadre d’un entraînement pour un marathon, préférez avoir un coach à vos côtés.


Laisser un commentaire

*

captcha *