Toujours à la découverte de nouveaux sports ou de sports peu connus, voici le Parachute ascensionnel. Un sport assimilé le plus souvent aux vacances au bord de la mer, mais il comprend aussi des formules plus pointues. A découvrir aujourd’hui sur Sport Actus.

Parachutisme ascensionnel : Un sentiment de liberté

Le parachutisme fait partie des sports les plus spectaculaires. Des activités qui fascinent tant le fait de voler, ou du moins de se mouvoir dans les airs, reste un fantasme pour l’être humain. Pour preuve le fait qu’un film comme « Drop Zone » avec Wesley Snipes vente les mérites des parachutistes. Mieux encore le parachute est l’élément central d’un des épisodes mythiques de Columbo avec le chanteur Johnny Cash.

Cette activité consiste à se laisser tomber d’un avion pour descendre à toute vitesse en plein air puis ouvrir son parachute pour ralentir la chute et admirer l’immensité du paysage. Au fil des ans, de nombreuses alternatives ont vu le jour. Le parachute ascensionnel en est une et non des moindres. Là, les rapports sont inversés. L’idée étant de se servir d’un moyen de traction mécanique (voiture, bateau ou treuil) afin de décoller au lieu de chuter. Une fois à la bonne altitude, le parachutiste peut gérer sa trajectoire et progresser à sa guise, histoire de savourer le moment présent.

Naissance durant la première guerre mondiale

Le parachute ascensionnel est une discipline jeune car les premiers championnats de France ont eu lieu en 1991. Historiquement pourtant cette activité est ancienne. En effet durant la Première Guerre mondiale, les Allemands à des fins de reconnaissance se servent d’un sous-marin comme plate-forme pour tracter un parachute. Sans le savoir le parachute ascensionnel venait de naître.

L’objet gagne en maniabilité, solidité et fiabilité au fil des ans avec des fentes et des tuyères. Preuve supplémentaire qu’il est d’une grande utilité surtout en ces temps où les technologies étaient encore rudimentaires. Le développement du parachute ascensionnel comme activité sportive n’est donc pas une surprise. Aujourd’hui il fait partie des sports extrêmes et en a inspiré beaucoup.

Bien évidemment il ne faut pas avoir le vertige, être solide au niveau des bras et des jambes et surtout maîtriser la technique d’envol. Savoir lorsqu’il faut décoller, savoir stabiliser son vol et savoir quand atterrir en fonction des conditions climatiques.

Au final le sentiment de liberté est total pour une évasion maximale. Idéal pour se ressourcer et faire le vide au milieu de nulle part. Prêt à vous envoler ? Pratiquez vous le parachute ascensionnel ? Connaissez vous des lieux et des bons plans pour la pratique de cette activité?

Crédit photo : gefuv.bbfr.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *