Depuis la reprise du PSG par les investisseurs venus de Qatar, le projet sportif autour de la ville de Paris est devenu global. En effet l’équipe de Handball est invaincue en D1 masculine et devrait terminer championne sauf cataclysme. Dernièrement ce sont les basketteurs qui
se mettent au diapason. Alors, Paris peut-il égaler Barcelone dominateur à l’échelle européenne dans ces trois sports majeurs ?

Paris en mode Barcelone ?

Le PSG football a semble t-il trouvé sa vitesse de croisière comme en atteste le carton passé dernièrement à Valenciennes (4-0). La politique du « star system » avec Ibrahimovic (17 buts en 15 rencontres) ou Thiago Silva est en passe de porter ses fruits. En effet, plus personne ne parle de leur salaire respectif.

De leur côté, les Handballeurs de la capitale explosent tout sur leur passage depuis l’ouverture du championnat de D1. Les hommes de Philippe Gardent toujours invaincus ont réduit au rang de « faire valoir » des concurrents pourtant sérieux comme Chambéry, Dunkerque ou Montpellier. Là encore l’apport de stars comme Honrubia, Dinard, Abalo ou Mikkel Hansen fait la différence au PSG Handball.

Légèrement à la traîne, le PSG basket commence à pointer le bout de son nez. Au sein d’une Pro A qui peine à se trouver un chef de file, les coéquipiers d’Andrew Albici ont un coup à jouer. Les joueurs de Christophe Denis proposent un jeu offensif dans le sillage de leur pivot américain Sean May. Ce dernier est le meilleur marqueur de la ligue, un élément dominant dans la raquette. Massif et doté de mains en or, il règne dans de nombreux secteurs de jeu (points, passes, rebonds).

Vers un retentissant triplé ?

L’autre attraction se nomme Jawad Williams. L’ailier fort déjà présent l’an dernier est capable de prendre feu comme dernièrement devant
Gravelines (30 points). Joueur élégant à la technique de « un contre un » raffinée il ne tremble pas au moment de prendre ses responsabilités. Le meneur international, Andrew Albici amène de la vitesse, du dynamisme ainsi qu’une grosse défense. Il forme avec
Antoine Diot un tandem complémentaire. Ce dernier a franchi un cap cette saison. Meneur ou deuxième arrière de grande taille, l’ex Manceau marque davantage et continuer de servir le caviar à la louche. Comme l’équipe possède des « role players » de talent à l’image de John Cox (cousin de Kobe Bryant !), le PSG peut rêver.

La ville de Paris pourrait ainsi réaliser un fabuleux triplé dans trois des quatre sports majeurs de l’Hexagone. Seul Montpellier l’an passé (foot, hand, rugby) a pu imaginer un temps réussir pareil exploit. En vain. Alors Paris peut-il tenir la distance jusqu’au bout ? Ou alors quelle équipe va craquer ? A vous de voir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *