Au regard du choc Real Madrid-Manchester UTD ou du prestigieux à défaut d’être équilibré Milan AC – FC Barcelone on peut penser que le PSG s’en sort plutôt bien avec le FC Valence lors des 1/8e de finales
de Ligue des Champions. Méfiance quand même…

Ligue des Champions : Ce sera Valence pour le PSG

Forcément avec des « deuxièmes » de poule comme le Real Madrid, le Milan AC ou Arsenal, le PSG aurait pu tomber bien pire. Certes les Italiens comme les Anglais galèrent en ce début de saison mais qu’en sera-t-il à la rentrée après le mercato hivernal ?

Tout peut aller très vite surtout concernant des clubs qui restent attractifs. Bref, ce sera donc le FC Valence pour le PSG. Un tirage quand même favorable car les Espagnols viennent de se séparer de leur entraîneur Pellegrini qui avait lui-même succédé à Emery.

En clair ce n’est vraiment pas la joie pour les Valenciens déjà décrochés en Liga. Sauf que, et comme Chelsea l’an dernier, l’équipe se retrouve en Ligue des Champions. Un parcours quasi parfait en poule avec une seule défaite à Munich contre le Bayern (2-0). Le reste du temps, la maîtrise a été totale face à Lille et au Bate Borisov. Il s’en est même fallu d’un rien que la troupe de Ribery ne tombe au stade Mestalla.

Voilà le danger pour le PSG. Ce match aller dans une ambiance de corrida car les coéquipiers du brésilien Jonas peuvent par séquences tutoyer les sommets.

Le FC Valence a l’expérience

Il faudra tenir le choc durant les temps forts du FC Valence et exploiter les temps faibles. Nul doute que l’entame de match sera prépondérante car les locaux ne doivent pas prendre confiance. Les joueurs d’Ancelotti retrouveront de vieilles connaissances comme l’ex-lillois Adil Rami, l’ex-grenoblois Sofiane Feghouli, l’ex-lyonnais Ally Cissokho ou l’ex-toulousain Jérémy Mathieu. Sans oublier l’ex-montpelliérain Tino Costa.

La star se nomme Soldado le buteur international au sein d’un collectif talentueux mis sans profondeur de banc. Le danger pour le PSG c’est que le FC Valence possède une solide expérience de la Ligue des champions avec deux finales dans les années 2000. C’était l’époque Hector Cuper avec Claudio Lopez, Gerard, Killy Gonzalez ou Mendieta.

Depuis le FC Valence est toujours présent sur la scène européenne. Moins dominatrice bien sur mais considérée comme une formation jamais bonne à prendre. Il faudra un PSG au top pour passer l’obstacle.

Les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic ont souffert contre le FC Porto dont le style rappelle celui du FC Valence. Une élimination serait une énorme déception. Derrière il y a le rêve, le vrai. D’après vous jusqu’où peut aller le PSG sachant que le Brésilien Lucas Moura va arriver ?

Crédit photo : http://fr.euronews.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *