Le PSG sera le seul club français présent au stade des 1/8e de finales. Si les éliminations de Montpellier et Lille relèvent de la logique sportive, c’est la manière et l’absence de suspense qui font défaut.

Ligue des champions : Le PSG sauve l’honneur de la France

Toujours épié, souvent critiqué, le PSG a tenu son rang en Ligue des Champions. Les joueurs d’Ancelotti ont signé un très joli coup en s’imposant sur le terrain du Dynamo Kiev (2-0). Du coup, ils joueront au parc des Princes la finale pour la 1ère place contre le FC Porto lors de la dernière journée. Un classement important afin d’éviter un « très gros » et d’avoir « match retour à domicile » en 1/8e de finale.

En Ukraine, les Parisiens ont été réalistes à l’image du revenant Lavezzi auteur d’un doublé. Un premier but sur un « caviar » d’Ibrahimovic (45e) et le second après une grosse bourde défensive ukrainienne exploitée par Matuidi (53e). Du travail propre même si la première période a été compliquée avec un milieu de terrain mal équilibré. Un Verratti trop joueur et un Sissokho trop lent. Heureusement Matuidi a compensé. Comme souvent.

Lille et Montpellier pas au niveau

En deuxième période le PSG a géré et peut donc désormais rêver. Ce ne sera pas le cas du Lille OSC. Certes les Nordistes ont sauvé l’honneur en gagnant au Bate Borisov (2-0) mais cela ne fera pas oublier le match aller catastrophique (3-1) qui a tout gâché. Pas d’âme, de caractère et moins de talent. La sanction est tombée avec un 6-1 encaissé à Munich qui restera comme une humiliation suprême. Le champion de France « surprise » Montpellier n’a guère fait mieux.

Seule satisfaction toutes les rencontres des Héraultais ont été accrochées et même la dernière à Arsenal (défaite 2-0). Les joueurs de René Girard ont manqué d’expérience et ne seront même pas reversés en Europa League. Dommage car Olympiakos n’avait rien d’un foudre de guerre, Arsenal était largement prenable et Schalke 04 aussi (confirmation lors du 2-2 en Allemagne). En conclusion la France peut remercier le PSG car à ce rythme-là, la chute au classement UEFA aurait été vertigineuse. Inquiétant tout de même…

Reste à savoir jusqu’où peut aller le PSG ?

Crédit photo : http://www.lefigaro.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *