La nouvelle fait grand bruit ce matin dans la presse et dans le grand monde du football, le Montpellier Hérault Football champion de France 2012 semblait avoir terminé son mercato aussi bien du coté des entrées que des sorties mais voilà que le grand Milan AC vient taper à la porte.

Mapou Yanga M’Biwa joueur majeur du MHSC

Le jeune joueur de Montpellier (champion de France de Football en 2012, première historique pour le club) à crevé l’écran durant toute la saison à son poste d’arrière central et était dans le viseur de nombreux clubs intéressé par son style de jeu, et ses qualités afin de renforcer leur ligne arrière. Mais Louis Nicollin avait était catégorique, en mettant Mapou Yanga M’Biwa sur la liste des joueurs intransférables.

Mapou est un jeune joueur de 23 ans qui a été excellent cette année au poste d ‘arrière central et qui a contribué comme la plupart des joueurs cadres au succès de Montpellier et ce dernier serait très utile pour aider Montpellier dans sa découverte du très haut niveau et de la ligue des Champions.

Milan avance ses pions pour recruter Mapou Yanga M’Biwa

D’après plusieurs sources de la presse nationale de ce matin, Milan aurait fait une offre de 6,5 millions d’Euros à Montpellier et à son président pour le recrutement de Mapou Yanga M’Biwa. Le joueur semble quand a lui très intéressé par le challenge et le projet Milanais et semble tout ouvert à des négociations pour finaliser son transfert.

Plusieurs choses nous laisse à penser chez Sport Actus que tout n’est pas encore réglé. Comme d’autres nous pensons que la dernière année de contrat de Mapou Yanga M’Biwa ne sera pas bradé par Montpellier, et qu’il fut se rappeler que Lille avait fait une proposition l’an dernier du même ordre que celle reçue aujourd’hui par les Héraultais et que ces derniers avait refusé de laisser partir Mapou Yanga M’Biwa à ce prix.

Dans ces conditions Mapou devrait rester à Montpellier mais si Milan revoit sa copie il y a fort à parier que le transfert pourrait se faire après celui d’Olivier Giroud, car Montpellier et Louis Nicollin ont aussi besoin de récupérer des bénéfices de cette belle saison et de ce beau titre car ils savent bien que l’histoire n’a que très peu de chance de ce reproduire et qu’il faut profiter tant qu’il est temps de la valeur de ses joueurs.

Toute la question résident maintenant entre le projet sportif et la possibilité de faire aussi bien qu’en 2012 avec quasi la même équipe ou le projet économique et la capacité à réaliser un excellent exercice comptable. Il semblerait que dans le foot les deux soient incompatibles.

Crédit photo : http://youmhsc.wordpress.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *