Petit passage par la L2 de football et par l’emblématique club du Nord : le RC Lens, un club qui fait vibrer une région entière avec le meilleur public de France, mais qui traverse un début de saison très compliqué.

RC Lens : L’enfer continue…

C’est l’histoire d’une descente aux enfers qui continue et que rien ne semble pouvoir interrompre. Celle du RC Lens. Comme Monaco, Auxerre ou Nantes cette jadis place forte du championnat de France de Ligue 1 végète en Ligue 2 depuis plusieurs années et à priori c’est parti pour durer.

En effet après un exercice précédent compliqué de bout en bout passé dans le ventre mou de la Ligue 2, les Sang et Or viennent de connaître un début d’exercice 2012-2013 catastrophique. Si par le passé le président du RC Lens Gervais Martel aimait travailler sur la durée avec ses entraîneurs ce n’est pas le cas de son successeur Luc Dayan.

L’homme d’affaires spécialisé dans le redressement des entreprises en faillite a tranché dans le vif. Exit Jean-Louis Garcia qui est remplacé par Eric Sikora. Ce dernier ancien joueur et capitaine emblématique garantit le retour à des valeurs typiquement nordistes. Humilité, motivation, goût du combat.

Le déclic ?

Bien sûr il manque d’expérience mais aura le public derrière lui. Ce qui à Bollaert n’est pas neutre. L’éviction de Jean-Louis Garcia illustre bien le caractère éphémère des choses du football. Adulé, il y a encore quelques mois à Angers avec un parcours homérique en coupe de France il est aujourd’hui limogé. Il faut dire que son style ne passe pas partout. Très pointilleux, adepte de la vidéo pour scruter chaque détail, il est répertorié comme un coach défensif.

Il n’a jamais trouvé la bonne carburation au RC Lens dans un club miné par les problèmes financiers et à la recherche de sa gloire passée. La venue de Jérôme Lemoigne (ex Sedan) était pourtant annonciatrice d’ambitions légitimes. En effet l’effectif regorge de joueurs de qualité comme Demont, Pollet, Ducasse ou Ben Saada.

La saison est encore longue et le RC Lens a largement le temps de redresser la barre. Il faut un déclic. Peut-être que l’arrivée de Sikora sera celui-là ? Rien que pour le merveilleux public de Bollaert on le souhaite vraiment.

Crédit photo : http://www.sport24.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *