Ce France-Espagne au stade de France s’annonçait révélateur à plus d’un titre. Les Bleus allaient-ils créer l’exploit et redevenir une grande nation du football ? Les Ibères étaient-ils sur le déclin ? Au final beaucoup d’espoirs pour les Français mais une défaite dans l’ensemble logique 1-0. Pourtant il y a des regrets…

Un match nul était favorable à La France. Voilà sans doute pourquoi Didier Deschamps avait choisi l’option de laisser le ballon aux Espagnols et de défendre en bloc. Le 4/3/3 avec trois milieux défensifs (Pogba, Matuidi, Cabaye) avait pour but de neutraliser la force espagnole symbolisée par le trident Xavi, Xabi Alonso, Busquets. Pas payant au final car les Français ont perdu (1-0) mais pourtant le coup est passé prés. En effet, Ribery s’est procuré une occasion énorme en contre mais a perdu son duel avec Victor Valdes. Matuidi a eu sa chance sur un bon service de Ribéry puis c’est Varane qui a failli égaliser suite à un corner.

Des occasions franches des deux côtés

Des opportunités qui ne doivent pas faire oublier l’écrasante maîtrise collective des Espagnols. Les Bleus ont couru derrière un ballon insaisissable et se sont fatigués à la longue. Pourtant Varane et Pogba ont été parfaits face à ce qui se fait de mieux au monde. Ribery a été le plus dangereux en attaque car Benzema s’est certes bien battu mais a peiné à faire la différence. Même chose pour Valbuena omniprésent mais qui a eu du mal à se défaire du marquage adverse.

Le but de Pedro sur un service de Monréal fait mal (60e) mais Xavi a raté l’immanquable d’entrée sur une action de rêve (5E). Lloris aurait pu être sanctionné d’un pénalty suite à une sortie hasardeuse devant Villa et a détourné avec brio un tir d’Iniesta après la pause. Au niveau des occasions de but c’est du 50-50 mais en ce qui concerne la possession du ballon ce fut du 70-30 en faveur des visiteurs.

Direction les barrages

Comme souvent l’Espagne a gagné à l’usure. On peut regretter le manque d’ambition des Français car il y avait la place pour mieux faire. Les rentrées de Giroud et Menez ont été trop tardives. L’expulsion de Pogba (77e) n’arrangeant pas les affaires des hommes de Deschamps. La France repasse donc à la 2e place derrière l’Espagne et semble condamnée aux barrages à moins d’un miracle. Bravo aux Espagnols qui n’ont pas tremblé. La force d’une grande équipe est de savoir imposer son jeu quel que soit l’adversaire e le contexte. Il y avait tout pour se planter mais les Espagnols ont su relever le défi.

Les champions du Monde et d’Europe n’ont pas été sacrés par hasard. Sans Jordi Alba et David Silva il fallait le faire. Pensez-vous que la France va quand même se qualifier pour le mondial au Brésil ?

Crédit photo : beinsport.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *