Le match amical Italie France en direct de Parme, nous a réellement satisfait, pour deux raisons essentielles. La première le jeux collectif de l’équipe de France et bien là. Et la seconde, l’Italie est et restera une terre de football, le stade comble, un public qui pousse et qui vibre avec son équipe.

La France confirme en Italie (2-1)

Certes ce n’est qu’un match amical mais au fond le terme de match amical existe-t-il lorsque la France et l’Italie s’affrontent ? Pas vraiment. Alors « oui » le fait que les Bleus aient confirmé leur excellent match nul en Espagne (1-1) est un bel exploit.

L’équipe de France s’est imposée à Parme (2-1) contre la Squadra Azzura grâce à des buts de Valbuena (37e) et Gomis (67e). Un succès relativement logique qui a mis en exergue les nouvelles forces des Bleus.

En premier lieu un équilibre collectif impressionnant avec une charnière centrale complémentaire : Sakho-Koscielny. Vifs et rapides, ils ont assuré le coup face à de sérieux clients comme El Shaarawy et Balotelli. Les latéraux ont fait le boulot avec une mention spéciale à Evra dont l’apport offensif a été déterminant sur le 2e but de « Bafé» Gomis. La nomination de Deschamps lui a fait un bien fou, le Mancunien retrouvant des sensations « monégasques ». Debuchy un peu en « dedans » s’est contenté de juguler non sans mal ses opposants directs.

Capoue-Matuidi : Quel tandem !

Au milieu la grosse satisfaction provient du tandem Capoue-Matuidi. Le premier nommé véritablement excellent associe puissance physique et volume de jeu, le second reste dans sa lignée du PSG avec un match énorme de bout en bout aussi bien dans la récupération que dans l’utilisation.

Offensivement si Ribery a été bien pris au marquage, il a libéré des espaces pour les autres comme Valbuena. Le Marseillais auteur d’un but somptueux d’une frappe en pleine lucarne a été très bon dans l’organisation en se situant entre les lignes.

Seul le Toulousain Cissokho a un peu déçu dans un rôle qui ne lui convient pas. La rentrée de Menez a été monstrueuse avec une action décisive à la clé pour le but de Gomis. Lui-aussi a franchi un cap.

Enfin Giroud a beaucoup lutté en pointe. Son travail de sape et de fixation a été utile même s’il peut encore faire mieux. Il ne faut pas s’enflammer car rien n’est fait mais les Bleus ont montré une sérénité impressionnante et n’ont pas paniqué même après l’ouverture du score d’El Shaarawy (35e).

En l’absence de Benzema, le collectif a trouvé des solutions. Peut-être que le coin de ciel bleu va être durable dans le paysage du football français ?

C’est tout le mal qu’on souhaite à cette équipe de France tellement critiquée ces dernières années.Il semblerait qu’ils se passe quelque chose dans ce collectif. Chez Sport Actus on est de nouveaux fan de cette équipe de France, une équipe qui fait plaisir à voir jouer et qui donne envie de la retrouver après la trêve en 2013. Etes vous d’accord avec nous ?

Crédits photo : Panoramic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *