Au sein d’un mercato hivernal qui a fait office de « pillage » de la Ligue 1, il faut aller en Ligue 2 pour trouver trace d’un club dynamique en termes de transfert. Presque trop. Bien évidemment il s’agit de l’AS Monaco.

Preuve supplémentaire qu’hormis le PSG dont le cas est « particulier » grâce aux investisseurs du Qatar, le football français est dans le dur financièrement. En effet c’est un club de Ligue 2 à savoir l’AS Monaco qui anime le mercato hivernal. Les dernières heures ont été riches en rebondissements sur le Rocher. On savait que l’Olympique Lyonnais voulait dégraisser son effectif. Voilà pourquoi Jimmy Briand sauf surprise de dernières minutes devrait rejoindre l’AS Monaco. Un coup énorme car l’intéressé bien qu’au temps de jeu limité à Lyon reste une valeur sûre de Ligue 1. Alors imaginez en Ligue 2… Deuxième attaquant ou milieu excentré l’ex-Rennais est en pleine force de l’âge et a envie de se relancer. Pourquoi pas en Principauté ?

Rivière à la relance

Le deuxième « gros coup » est constitué par la signature du Toulousain Emmanuel Rivière. Révélé à St-Etienne, le véloce attaquant n’a jamais trouvé sa place au TFC. Son potentiel n’est pas remis en cause mais il manque de rythme et de confiance. Aux côtés d’Ibrahima Touré, il pourrait s’éclater et retrouver son meilleur niveau. Des arrivées néanmoins « bizarres » car offensivement l’AS Monaco n’a pas de problème avec Ocampos, Fereira-Carrasco ou Germain. C’est plutôt le secteur défensif de l’AS Monaco qui reste le principal chantier car l’équipe de Ranieri a encaissé beaucoup de buts dernièrement.

Montée obligatoire

La venue du défenseur central Medjani (Ajaccio) est donc une bonne chose. Il connaît les réalités de la Ligue 2 et possède la dimension physique pour tenir le choc lors des rudes batailles qui se profilent. Les trois dernières recrues rejoignent le meneur de jeu Obadi (Troyes) qui les avait précédées. Déjà costaud, l’effectif de l’AS Monaco est aujourd’hui pléthorique avec plus de 40 joueurs sous contrat. La montée en Ligue 1 est donc plus que jamais obligatoire.

Les choses sont bien engagées mais ce surplus de concurrence ne va t-il pas déséquilibrer un collectif qui pour l’instant est dans les temps ? Qu’en pensez-vous ?

crédit photo : http://www.footmercato.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *