Dans le paysage occidental, le yoga est relativement récent, mais il s’y est bien installé aujourd’hui. Venu de l’Inde, le yoga fait partie des approches corps-esprit. Il est surtout connu pour ses postures qui permettent de travailler tonicité, souplesse et relaxation. Récemment, des surfeurs ont eu l’idée de faire du yoga sur leur planche, avant ou après une session. Ils ont alors trouvé que le yoga et le surf se complètent, permettant même de potentialiser la méditation et la respiration.

Comprendre le concept

Ces dernières années, des nouvelles disciplines sportives ont vu le jour. Parmi elles, le Sup Yoga qui se pratique sur les plans d’eau à travers le monde. Grâce à sa grande flottabilité et à sa stabilité relative, le stand-up paddle a fait exploser la pratique du yoga. Une planche de stand-up paddle est suffisamment stable pour pratiquer les postures du yoga et est idéalement instable pour ajouter un challenge supplémentaire.

En sup yoga, les yogis surfeurs ne cherchent pas à tenir leurs postures à la perfection, mais à garder leur équilibre. Le risque de tomber dans l’eau rend la pratique de ce sport aquatique exigeant. Certes, il se pratique quand il n’y a pas de vent, mais il faut composer avec les courants, vents, …

Une pratique amusante

Convertis au Sup yoga, des yogis témoignent que ce sport a offert un nouvel élan à leur pratique en proposant un côté fun et plus connecté à la nature. Le risque de tomber pendant l’entraînement permet de ne pas se prendre au sérieux, de trouver son équilibre et de se relever quand on chute. En cela, ce sport se rapproche de la vie réelle.

Ainsi, le yoga sur la mer donne l’occasion de pratiquer un sport ludique dans un milieu apaisant, naturel et pur.

Crédit photo : namaste with sofie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *