Pour la majorité d’entre nous, piquer une tête à la piscine est synonyme de loisir. Il est vrai qu’enchaîner des longueurs à tour de bras devenir ennuyeux. Sport actus met fin aux idées reçues pour vous faire découvrir le rugby subaquatique pour une remise en forme complète en famille ou entre amis.

Des règles du jeu simple…

Le jeu  oppose deux équipes, dure en deux mi-temps de 15 minutes chacune. L‘équipe qui pose le plus grand nombre de ballons dans le but de l’équipe adverse, remporte le match. Evidemment, ça se passe non pas dans une pataugeoire mais dans une piscine. L’aire de jeu mesure 12 à 18m de long et 8 à 12m de large. Sa profondeur moyenne : entre 3,5 et 5m. Mais il ne faut pas se méprendre. Le ballon n’est pas ovale mais il a une forme. Le jeu se sphérique, rempli d’eau salée pour ne pas flotter. Sinon, c’est moins pratique. Généralement, peu de spectateurs sont présents lors des matchs.

 

Un peu d’histoire…

En 1961, à Cologne,  un plongeur allemand eut l’idée de mettre en place un jeu de ballon au fond de l’eau. En 1963, le rugby subaquatique fait sa première apparition durant les Jeux nationaux. Dès 1978 en Suède (championnat d’Europe), puis en 1980 en Allemagne (championnat du monde), cette discipline se démocratise dans les compétitions internationales. Oui, oui, visiblement, la mêlée peut avoir lieu dans les eaux troubles de la piscine.

Pour jouer au rugby subaquatique, il est nécessaire d’assimiler deux choses. La première étant de ne pas avoir peur de mettre un orteil dans l’eau. La seconde est d’avoir une bonne résistance au stress.Toutefois, il faut respecter quelques règles.

 

Le Quidditch version aquatique

Celui que l’on compare au « Quidditch », (découvert dans la célèbre série américano-britannique Harry Potter), se pratique à l’aide d’équipements et de règles simples. Pas de balais, mais des palmes performantes,  qui permettent aux joueurs de se déplacer. Ces derniers, munis de tubas et de masques, se démènent pour placer le ballon dans le but de l’équipe adverse, placé à cinq mètres de profondeur dans le bassin.

 

 

Un arbitrage profond

Un match du rugby subaquatique est dirigé par quatre arbitres, trois sont dans l’eau avec des bouteilles d’air comprimé et le dernier est à la surface. En communiquant à l’aide de signes de la main et d’un avertisseur électronique, ils arbitrent et sanctionnent si besoin.

 

Sport actus vous dévoile les secrets d’un sport qui invite à  faire trempette et où les participants sont en harmonie totale avec l’eau. Bien entendu, la pratique du rugby aquatique reste encore confidentielle en France.

Que pensez-vous du rugby subaquatique ? Laissez-nous vos impressions ! Notre site est toujours à l’affût des nouveautés et vous invite à les découvrir avec nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *